Recherche personnalisée

dimanche 7 décembre 2008

Zaru en bénitier fossile des Iles Salomon

Le Zaru est une monnaie constituée d'un tore à section rectangulaire surmonté de deux personnages assis et de profil. Les personnages sont fortement stylisés mais on peut deviner que le menton rejoint les genoux pliés. La présence de figurines supplémentaires intermédiaires ne constitue pas une généralité. Ici on distingue trois hommes surmontés de deux oiseaux qui sont très probablement des frégates. Cette très grande monnaie est réalisée en bénitier fossile ce qui lui vaut de peser quelques 2,3 kg pour une hauteur d'environ 30 cm.

C'est l'anneau inférieur qui donne au zaru son appellation de monnaie. J'ai parfois entendu dire qu'il s'agissait d'une monnaie de mariage représentant les deux mariés. Cette hypothèse me semble peu probable même si cette monnaie peut effectivement servir de monnaie de mariage.
Les deux personnages repris par les deux frégates qui voient dans des directions opposées représentent ce guerrier idéal et invincible capable de voir devant et derrière. Il me semble plus judicieux d'y associer la chasse aux têtes dont la frégate est l'un des symboles plutôt que des mariés!
Ce type de monnaie réalisée sur du bénitier fossile est désormais aussi fabriquée sur des roches de corail, matériau moins fragile et plus courant mais aussi nettement moins agréable au toucher.
L'ancienneté d'une telle pièce ne peut être effectuée par datation mais par analyse sur la façon. À partir de la moitié du 19ème siècle sont arrivés les outils de fer qui ont remplacés les outils originels et il est désormais très peu probable de découvrir de nouvelles pièces réalisées avant cette période. C'est donc à l'aide "d'outils modernes" que cette monnaie a été réalisée et l'on peut la qualifier de contemporaine comme d'ailleurs la totalité des zaru présents sur le marché de l'art.
Ce n'est pas à partir de critère d'ancienneté qu'il faudra observer le Zaru mais plutôt sur des critères esthétiques même si celui-ci a très certainement plus de cinquante ans.

3 commentaires:

Lyliana a dit…

Je découvre seulement aujourd'hui vos billets avec beaucoup de plaisir et d'intérêt.
A bientôt... vous permettez que je mette votre blog en lien ?

Art Méla a dit…

Je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à ce blog et serais ravi d'avoir un lien sur Détours des mondes.

ALAIN-LOUIS a dit…

Bravo pour cette presentation d'art méconnu.
J'ai qqs monaies barava et autres.

Cordialement.

A-L